Loïc Nottet – Mélodrame (Clip officiel)

laplaylist.es

VIDEO: Loïc Nottet – Mélodrame (Clip officiel)
Loïc Nottet - Mélodrame (Clip officiel)

Mélodrame – maintenant disponible : https://LoicNottet.lnk.to/Melodrame

Réalisé par Maxime Lorand
Produit par Mimesis

Danseurs : Laëtitia Janssens – Virginie Lienard – Malik Zaryaty – Jun Li Wu
Chorégraphes : Loïc Nottet – Loys Assal – Virginie Lienard – Justine Vercleven

Producteurs : Pablo PACINI – Alex DOSSOGNE
Directrice de production : Lou-Théa PAPALOÏZOS
Assistant réalisateur : Noah BASOMBOLI
Régisseur général : Martin GJERGJA
Régisseur : Hugo BUYSSE
Chef opérateur : Alex DOSSOGNE
Ingénieur DMX : Gabi DE MOITELLE
Steadycamer : Charly VANDEDRINCK
1er assistant caméra : Robin NIEDERGANG
2me assistant caméra : Eden PLATIAU
Chef electro : Rayan IMOULA
Electro : Benoit DERICKE
Cheffe Machino : Yasmin BENNAFLA
Machinette : Camille MOUCHERON
Preneur de son : Cédric VAN RIJCKEVORSEL
Monteuse image : Manon SAYSOUK
VFX : Valentin REMY
Etalonneur : Francois DUBOIS
Stunt supervisor : Simon VAN LAMMEREN
Head rigger : Mark WIJERING
Rigging assistant : Aron VISSER
Photographe plateau : Valentine CAPRON
Techniciens Opéra : Jolan FABRIS – Sylvain GEERTS – Sebastien TIRRIARD – Raphael CESA
Contact Opéra : Nassima ELOUALI

Costumier Loïc Nottet : Pieterjan VAN BIESEN pour Natan Couture
Maquillage : Sarah Carlier
Coiffure : Gaetano Saporito

Merci à L’O.R.W. (Opéra Royal de Wallonie-Liège) et à Circlesgroup.be

—————————-
Retrouve Loïc Nottet sur :
– TikTok : https://www.tiktok.com/@loic_nottet
– Instagram : https://www.instagram.com/loicnottet_officiel/
– Facebook : https://www.facebook.com/L0oiicNottet
– Twitter : https://twitter.com/L0oiic

—————————-
Nous tous, lésés rêveurs,
Nous nous plaisons dans nos malheurs
Le monde entier s’en plaint,
Mais pourtant comme moi, tu fais rien
Pardonne ma question du coup,
Sais-tu pourquoi tu panses tes g’noux?
Si encore, sans cesse, toujours, pour dire
T’attends tranquille ton tour
La même, j’suis le premier, c’est vrai,
J’aime plagier le parfait
Mais qu’est-ce que quelques larmes
Pour l’attention d’mon mélodrame ?
Comme d’hab, l’extrapoler,
Pourquoi pas même le sublimer ?
Alcoolisé et drogué le soir
T’abuses, t’aimes en jouer
La vie de l’Homme c’est tout
Le rien, c’est jamais assez fou
Il blesse s’il est à bout, lâchement te vend
S’il prend des coups,
L’humain veut plus penser, tu sais,
La frousse d’être critiqué
Soumis, t’aimes trop te taire
Même si tu crois le contraire

Société surfaite,
Quand l’égo te met en scène
Dévoile moi l’envers, sans peine,
Où l’Homme ne cherche plus à se plaire
Paradis abstrait,
Te fais pas discret, et même
Montre-moi le repère, sans haine,
Où l’Homme se vante plus de complaire

D’nos jours, j’ai peur de dire,
Parfois je crains même d’un peu rire
Loin d’moi l’idée d’te nuire,
J’ai jamais voulu t’faire souffrir
Mais l’angoisse, faut l’avouer,
D’oser par soi-même y penser,
M’a tout comme toi forcé
D’valser bêt’ment au bal masqué
Crois-moi, retiens mes mots,
Promis mon conseil c’est pas faux :
Le bonheur sera l’audace
Qu’aura ton cœur si tu rêvasses,
Pour un jour, banni l’orgueil,
Peu m’importe que le monde le veuille
Un jour se satisfaire,
Sans jamais vouloir mieux faire

Société surfaite,
Quand l’égo te met en scène
Dévoile moi l’envers, sans peine,
Où l’Homme ne cherche plus à se plaire
Paradis abstrait,
Te fais pas discret, et même
Montre-moi le repère, sans haine,
Où l’Homme ne cherche plus à complaire

Trop souvent j’perds mon temps
À sans cesse compter l’montant,
Bien triste mais sans l’argent
T’en profites pas autant.
Les rêves sont pas gratuits,
Même si la rumeur le dit,
La vie c’est pour les grands,
Plus d’place pour les enfants.
Les jobs, les testaments, repars,
Envole-toi Peter Pan !
Plus d’place pour la magie
Dans ce monde où l’Homme a tout dit.
J’espère souvent mon lit,
Heureusement qu’rêver c’est permis,
Alors j’m’adresse à toi, le gardien du pays :
Dis-moi si ça te dit,
Qu’on vienne te voir une fois l’ami ?
Ce sera pas comme sur terre
J’polluerai plus ton air
Ce sera plus comme des millénaires,
Promis plus d’polémiques, de guerre
J’te refile pas l’enfer,
J’veux juste une nouvelle ère

Société surfaite,
Quand l’égo te met en scène
Dévoile moi l’envers, sans peine,
Où l’Homme ne cherche plus à se plaire
Paradis abstrait,
Te fais pas discret, et même
Montre-moi le repère, sans haine,
Où l’Homme se vante plus de complaire

Oh-oh

Next Post

鞘師里保 - DOOM PA (Official Music Video)

VIDEO: 鞘師里保 – DOOM PA (Official Music Video) 💿3rd EP『UNISON』のストリーミング / ダウンロード / 購入はコチラ Savo-r.lnk.to/unison #sayashiriho #鞘師里保 #doompa #unison #rihosayashi 「DOOM PA」 Lyrics by KAMIKAORU, ViiiV, Riho Sayashi Music by Nanami, ViiiV Music Produced by HiDE Kawada Track Produced by Nanami Produced by KAMIKAORU Choreographer : NOSUKE(Team"S") Dancer : GENTARO, […]